Sex and the City2 (suite)

27 mai 2010
Par

Dans son blog, que je recommande chaudement, Ted Swedenburg évoque à son tour la sortie de Sex and the City 2, en se demandant notamment si le film confortera ou non le statut des villes de Emirats (Dubaï, Abu Dhabi), en tant que versions améliorées de Las Vegas et symboles de la mondialisation moyen-orientales. Il s’appuie en particulier sur les analyses de Waleed Hazbun, dans un livre qui a l’air bien intéressant (en tout cas il porte sur un sujet peu traité) : Beaches, Ruins, Resorts: The Politics of Tourism in the Arab World (Minneapolis: University of Minnesota Press, 2008). Quelqu’un l’a lu ?


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Mots clefs :

Posté dans : Non classé

7 commentaires pour “ Sex and the City2 (suite) ”

  1. [...] This post was mentioned on Twitter by Bibliothèques UBO, Hypothèses billets. Hypothèses billets said: Sex and the City2 (suite) http://bit.ly/aC4Ll4 [...]

  2. z le 28 mai 2010 à 21:27

    superbe ce Hawblawg !

  3. fallenisabylon le 2 juin 2010 à 12:19

    Ce film est typique de l’arrogance occidentale envers le monde Musulman (et le monde en général):

    Des femmes “modernes” qui viennent apporter leur “lumières” aux “musulmanes moyen-ageuses et opressées”…

    Ces quatres femmes se croient si “inteligentes” et “libérées”, si supérieures aux femmes musulmanes, alors qu’elles sont en réalité pitoyables et vides de tout intérêts (adultères, shopping, orgueil et vanité sont leur seules raisons d’êtres).

    Sex and the city est une catastrophe, un très mauvais exemple pour toute les femmes, surtout les plus jeunes, les plus influencables.

    “Une belle femme, qui se détourne de la raison,
    est comme une bague d’or (sa beauté physique) au groin d’un pourceau (sa personnalité).” (Proverbes 11: 22)

  4. ninounina le 3 juin 2010 à 8:02

    Bas non justement c’est un exemple sa va le facheux n’importe quoi on veu la liberté des femmes et oui réveille toi nous sommes légal de lhomme et non lombre de l’homme.On veu se montrer et etre admirer et oui nous sommes des bijoux pourquoi nous cachr frnachementon a qu’une seul vie et faut en profiter lhomme a le droit a ladultère et pas la femme cest quoi ton délire je suis femministe a 100% et je ne suporte pas ces parole…C’est bien un mec qua plus marquer des connerie pareil…Reste cacher chez toi va et reste dans ta mentaliter conservatrice et laisse les autres vivres!!!!

    Une femme de caractèer

  5. Banoota le 3 juin 2010 à 17:58

    Madame , savez vous que la phrase ” nous sommes des bijoux ” discrédite le caractère féministe de votre commentaire …

    @fallensibalyon : bah voyons ! , la femme est toujours influencée …

  6. Khalloud le 3 juin 2010 à 19:59

    Les “mecs” ont aussi leurs bijoux… de famille ;-)
    Plus sérieusement, on peut vraiment s’interroger sur les propos du réalisateur évoquant son héroïne comme “sexuellement libérée au-delà de ce que n’importe qui pourrait imaginer” et s’amusant du contraste supposé avec le Moyen-Orient. De quoi trahir la piètre vision qu’il a à la fois de la femme (Samantha Jones comme icône de la libération sexuelle!) et du Moyen-Orient (où contrairement à ce qu’il semble croire, les gens en ont vu d’autres, et de plus excitantes).

  7. Laule le 29 juin 2010 à 14:39

    Savez-vous le nom du bel Apollon poivre-sel que Samantha rencontre ?!!!


Carnets de recherche