Au détour des voiles : en hommage à Georges Balandier (série "Instantanés")

30 novembre 2010
Par

Cette semaine, c'est dans les Carnets de l'Ifpo ! (http://ifpo.hypotheses.org)


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Posté dans : Non classé

4 commentaires pour “ Au détour des voiles : en hommage à Georges Balandier (série "Instantanés") ”

  1. Darkaoui mohamed le 10 décembre 2010 à 14:15

    bonjour,

    Malheureusement le débat du voile islamique est un débat fermé et figé en France comme en Europe, qui le considère comme une forme de régression et d’oppression sur la femme.
    Alors que nous constatons que le voile a beaucoup évolué et n’échappe pas aux codes de la mode. Le femmes arabes et musulmanes, ne sont pas différentes des femmes occidentales et ont le même désir de plaire et de séduire sans pour autant transgresser les limites établies par l’islam. Donc je suis entièrement d’accord avec l’auteur. Le voile n’est en aucun cas une prison, mais un symbole de la femme musulmane. Les débats et les stéréotypes qui l’entachent n’ont pas lieu d’être

  2. Lubna le 9 janvier 2011 à 16:49

    Il est possible d'être femme et musulmane et non voilée
    pourquoi la femme devrait-elle porter le voile ? parce que les hommes ne savent pas se tenir ? parce qu'elle représente le péché de la tentation ? pour 10 000 raisons inventés et créés par des hommes qui se disent traduire ce que dit le Coran. Ce qui cela les arrange bien de les tenir en laisse, sous leur coupe, toujours et encore. Ces discours patriarcaux moyen-ageux dépassés sont loin de faire l'unanimité auprès des musulmanes modérées et modernes. Toutes en jupe !

  3. Humminbird le 12 mars 2011 à 17:53

    ... Discours tellement caricatural et éculé cher Lubna... Et tellement condescendant, tellement dégoulinant de convenance... Car ne vous y trompez pas : votre discours est tout sauf subversif à l'encontre des musulmanes "non modérées et non libérées" selon votre prisme conditionné...

    Décidément... Ouins Ouins, la femme libérée porte pas de voile bla bla bla...Discours archaïque... bla bla ouins ouins ... Femme soumise... Beurk !!... Dis donc, le degré de "libération" de la femme se jaugerait-elle à la hauteur (longueur) de sa jupe... à la hauteur de ses talons ?... à la longueur de son brushing !!... Jupe longue vs jupe courte... Quel élévation dans le débat psycho-spirituel sur la Liberté et ce qu'elle représente...Est-ce donc là votre capacité maximale d'analyse de vos congénères arriérés
    _ toujours selon vous !...

    Ouins ouins... musulmane modérée, moderne, libérée, libérale, libéralisée... Ca fait veut dire quoi tous ces adjectifs ? Des cases pour les musulmanes "Biiiiennn"... Et les autres qui ne rentrent pas dans ce moule ?... "Ahh ! Pas Biiiennn !"...

    Bien mes musulmanes ont une vision manichéenne de leur religion... et même les muslmanes brushingés made in Fashion, modérées façon je bois de l'alcool, sors en boîte et mange du porc... et je suis musulmane ! Vive la Révolution !...

    Ah... comme c'est triste cette incapacité à percevoir l'universel en chacun... barbu ou imberbe, voilée ou brushingé... Zont qu'à se raser la tête, le débat sera clôt !

    Humminbird

    • Khalloud le 13 mars 2011 à 22:27

      Je rêve - cette réaction au message de Lubna me semble tout à fait disproportionnée. Lubna n'a fait qu'affirmer une évidence: "Il est possible d'être femme musulmane et non voilée." Ce n'est pas ce discours de bon sens qui est coupable d'intolérance et d'exclusion, mais bien celui des semi-lettrés qui veulent nous faire croire qu'il n'y a de bonne musulmane que voilée.
      Mais ce discours ne marche plus: la révolution est en marche, et les promoteurs de ce message arriéré seront bientôt balayés.Dans l'après- Révolution, chaque femme décidera librement de la manière dont elle souhaite exercer sa croyance, avec ou sans voile.