"L'invasion", mais pas sur les télés arabes

1 décembre 2008
Par

De façon assez étonnante, le Emmy Award dans la catégorie « telenovela » vient d'être accordé à New York à un feuilleton arabe, L'invasion (الاجتياح). Choix surprenant en effet car il était difficile d'imaginer que la plus prestigieuse des récompenses mondiales pour les productions télévisées puisse être attribuée, la première année où cette catégorie a été créée, à un feuilleton en provenance du monde arabe, traitant, qui plus est, d'un sujet aussi brûlant.

Car le scénario de L'invasion se situe durant les combats dans le camp de Jénine, en Cisjordanie. Sous administration palestinienne en vertu des accords d'Oslo, Jénine fut occupé et en grande partie détruit par l'armée israélienne en 2002 dans le cadre de l'opération « Rempart ». Les méthodes de « l'armée de défense » israélienne avaient déclenché une violente polémique, un journaliste israélien respecté tel qu'Amnon Kapéliouk (qui avait déjà enquêté sur Sabra et Chatila) parlant à l'époque de « crime de guerre ».

Comme nombre de productions de ce type, L'invasion conjugue des talents en provenance de tous les horizons du monde arabe. Les acteurs sont syriens, palestiniens mais surtout jordaniens : Saba Mubarak (صبا مبارك), Abbas al-Nuri (عباس النوري), Munthir Rayyahneh (منذر رياحنة) entre autres ; l'auteur du scénario est un Syrien d'origine palestinienne, Riad Saif (رياض سيف) ; à la caméra, le Tunisien Shawqi Majiri (شوقي الماجري), réalisateur remarqué pour de nombreux succès dont, tout récemment, Esmahane (article en arabe). Les décors sont ceux des camps palestiniens autour de Damas, avec du matériel prêté par l'armée syrienne !

La série primée a été produite par Arab Tele Media Productions (المركز العربي للإنتاج الفني), une société privée jordanienne (la plus grosse de ce type pour le monde arabe) qui a réussi un coup d'éclat pour son 25e anniversaire. Dirigée par Talal al-Awawleh, ATP a déjà fait parler d'elle en 2004 avec Road for Kaboul, un autre soap opera politique à propos de la guerre en Afghanistan du temps de l'occupation soviétique. Produite pour la chaîne Qatar TV et achetée par plusieurs chaînes panarabes (dont la saoudienne MBC), la série avait vu sa diffusion brutalement interrompue sans explications véritablement convaincantes.

Le site de L'invasion, qui propose plusieurs bandes annonces (voir plus bas), donne également un résumé du scénario. Construit à la manière des séries américaines, de type Urgences, le feuilleton entrelace les destinées d'une série de personnages parfois inspirés de visages rendus célèbres par les médias qui ont couvert l'événement : Khaled, le professeur, Amjad le prisonnier, Mustafa, un prisonnier en fuite, Hanan une infirmière, Saïd, le caméraman prêt à risquer sa vie pour le reportage qui lui permettra d'épouser celle qu'il aime s'il se vend bien... Et cette histoire qui veut éviter les stéréotypes politiques pour mieux mettre en valeur la dimension humaine de ce drame n'a pas peur d'évoquer une histoire d'amour entre Mustafa le Palestinien et Yaël l'Israélienne...

Même si le producteur (article du Jordan Times), comme l'ensemble de la presse, attribuent les difficultés de diffusion du feuilleton à des raisons politiques, c'est peut-être cette histoire d'amour qui constitue l'élément que les programmateurs régionaux ont estimé le plus déstabilisant pour le public (et c'est peut-être aussi la raison pour laquelle il a été repéré par les jurys des Emmy Awards). Quoi qu'il en soit, Talal al-Awamleh n'ignorait pas qu'il prenait un grand risque. De fait, en dépit d'un très gros budget (plus de 3 millions de dollars, avec certaines scènes où huit caméras ont été utilisées simultanément lors d'un tournage qui aura duré six mois), L'invasion, aujourd'hui auréolée par un prix prestigieux, n'a été diffusée jusqu'à présent que par la chaîne libanaise LBC durant le mois de ramadan 2007 (puis, par la télévision libyenne) !

On voit ainsi que la multiplication des chaînes (arabes) ne suffit toujours pas à assurer la diversité de la programmation. La donne va peut-être changer à la suite de cet Emmy Award, et le public arabe pourra se faire une idée par lui-même. Dans l'immédiat, on peut acheter en ligne le DVD et visionner des épisodes... En attendant une version avec des sous-titres ? (Cliquer ici en cas de problème d'affichage de la vidéo.)


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Mots clefs : , ,

Posté dans : Jordanie, Non classé, Palestine, panarabe, Saoudie, télévision

14 commentaires pour “ "L'invasion", mais pas sur les télés arabes ”

  1. neverland le 1 décembre 2008 à 12:38

    Bonjour,
    Personnellement j'ai regardé la série sur un site internet, une magnifique histoire qui a présenté les événements d'un point de vue intéressant et nouveau. Seulement la LBC a diffusé cette série mais je suis sûre que le public arabe l'a vue. La majorité des séries que les programmateurs jugent "mauvaise" ou "déstabilisante" peuvent être diffusée via d'autres moyens, ce qui assure partiellement la diversité de la programmation dans le monde arabe.
    الحب والحياة على مرمى من الرصاص , cette phrase résume l'histoire de la série. C'est à voir!

  2. f le 1 décembre 2008 à 21:24

    Merci pour ce blog passionant qui propose des informations rares et très pertinentes.
    Continuez !
    Amitiés,
    f

  3. HouariB le 1 décembre 2008 à 21:32

    Je suis hésitant, sachant que LBC est la télé de l'extreme droite libanaise anti palestinienne, et que au états unis être arabe est antinomique à respectable voir synonyme de terrorisme, le fait qu'il ait un prix me laisse assez perplexe...
    Je vais regarder quelques episodes pour me faire une idée.

  4. HouariB le 1 décembre 2008 à 21:42

    désolé pour les horribles fautes ;)

  5. YGQ le 1 décembre 2008 à 22:48

    Bonjour ! Moi aussi, cela m'a laissé un peu perplexe... A vrai dire, tout le monde a l'air un peu étonné par ce prix. Les bandes annonces montrent que le truc est en tout cas bien fait et Neverland, fidèle lectrice, a l'air d'avoir apprécié ! Cela dit, la LBC n'est plus depuis longtemps la télé de l'extrême droite libanaise. Les kakach sont rangés au vestiaire depuis longtemps et LBC (durtout LBCI, "i" pour international), c'est surtout un juteux business (Star Ac et Cie)

  6. moi le 2 décembre 2008 à 0:24

    Ils sont payants les épisodes après le 1? Si quelqu'un a un truc, je suis preneur.

  7. neverland le 2 décembre 2008 à 12:55

    Bonjour,
    Vous avez tout à fait raison, depuis quelques années LBC est devenue une chaine de jeux et surtout d'émissions comme Starac ! C'est pourquoi j'étais pas surprise. Concernant le prix, c'est un peu étonnant que ce présitigieux prix a été attribué à cette série ( entre nous, j'ai regardé la série bien avant j'aurais jamais pensé qu'elle pourrait avoir un tel prix), je pense plutôt que c'est sa qualité qui avait le dernier mot. De plus, la série s'est éloignée du cliché d'héros immortel qui fait tout pour défendre les pauvres! Bien au contraire, on a plusieurs personnages "de sang et de os" qui essayent de se defendre chacun avec ses moyens et surtout ils veulent vivre.
    Pour ceux qui veulent regarder la série, voilà le lien
    http://www.livearabictv.net/vb/showthread.php?t=98

  8. cpa le 2 décembre 2008 à 16:36

    Merci Neverland, voilà un lien précieux !

  9. moi le 2 décembre 2008 à 17:44

    merci a neverland. J'ai tendance à me faire chier devant les série (en général), mais le premier épisode m'a donné envie de continuer...

  10. HouariB le 4 décembre 2008 à 0:43

    cela n'a rien à voir mais je suis tombé sur ceci par hasard (encore un qui comme carrère d'encausse et finkelkraut ne sais pas que l'on ne peux plus cacher ce genre de chose http://fr.news.yahoo.com/69/20081203/tpl-sarkozy-et-les-arabes-pataqus-entre-86098b9.html)

    ps : Je ne suis pas entierement d'accord avec vous.
    Futuretv est une chaine qui diffuse de la téléréalité cependant cela reste la voix des hariri et de leurs mouvement.
    Je vous rappelle que lorsque la syrie a quitté le pays, une chanson célébrant leurs départ a été chanté dans cette émission "apolitique".
    LBC a besoin d'argent, et l'argent n'a pas d'odeur, surtout ceux des SMS.

  11. SN le 10 décembre 2008 à 16:08

    J'apprends que la chaine Hekayat Zaman du bouquet satellite saoudien ART (payant) a commencé cette semaine la diffusion du feuilleton.
    N'ayant pas le satellite et étant de passage en Syrie ces jours-ci, je me suis procuré la copie de l'ensemble des épisodes (7 DVD) chez un marchand de CD (le premier que j'ai trouvé, dans la rue). Il s'avère que la série est un vrai succès dans le monde arabe et, à mon avis indépendamment du prix Emmy Award qu'elle vient de recevoir et dont peu de gens connaissent l'existence. Elle se vend en tout cas comme des petits pains à Damas pour la somme de 350 Livres Syriennes la copie (un peu moins de 6 €)

  12. cpa le 10 décembre 2008 à 22:56

    Bonjour à SN et merci pour ce témoignage. Cela étant, en Syrie, cela 'étonne encore moins qu'ailleurs ! (et pour le piratage, et pour le nationalisme arabe !) Mais vos impressions renforcent l'étonnement de voir que cette série, jusqu'à il y a peu, n'était passée sur aucune chaîne ou quasi... Quant aux Emmy Awards, là aussi, c'est plutôt une (bonne ) surprise !

  13. leyla44 le 24 janvier 2009 à 16:38

    bonjour,
    pouvez vous me dire s'il existe une version francaise de cette serie
    si oui pouvez vous me donner le lien
    merci à vous par avance

  14. [...] hervorgebracht hat (angefangen bei Die Invasion, 2008 mit einem Emmy Award ausgezeichnet; vgl. hier (frz.). Doch die Tatsache bleibt bestehen, dass der Enthusiasmus der arabischen Zuschauer für die [...]