Archive(s) pour décembre, 2006

Petite pause

31 décembre 2006
Par
… de fin d’année… D’autant plus que sur les rapports entre culture et politique, c’est vers nous-mêmes qu’il faudrait tourner le regard cette semaine avec cette décision, tout de même largement américaine, de procéder à l’exécution de Saddam Hussein ce jour-là précisément. Ignorance au mieux, mépris sans doute davantage, et plus probablement encore décision...
Lire la suite »

Posté dans Non classé | Commentaires fermés

Nichane : droit au but ! Un combat d’un autre temps

23 décembre 2006
Par
Nichane : droit au but ! Un combat d’un autre temps Abou Horeyra* meurt et se retouve devant l’ange chargé de tirer le bilan de ses actes sur terre. L’ange regarde son ordinateur et lui dit : “L’enfer.” Abou Horayra proteste et demande à voir le Prophète. Celui-ci arrive, regarde l’ordinateur et dit : “Non, j’peux rien pour toi, l’enfer.” Abou Hourayra se met à...
Lire la suite »

Posté dans censure, langue, Maroc, médias | 2 commentaires »

Le rap palestinien (2) : une soirée à Ramallah

16 décembre 2006
Par
Le rap palestinien (2) : une soirée à Ramallah En complément du billet précédent, voici une traduction d’un article (publié le 12 décembre dans le quotiden libanais Al-Akhbâr) écrit par un journaliste palestinien de Jérusalem à propos d’une soirée musicale à Ramallah. A la suite de cette traduction, accompagnée de quelques notes utiles pour suivre certaines allusions, de nouveaux liens sur le thème...
Lire la suite »

Posté dans musique, Palestine | Commentaires fermés

Le chant des pierres : le rap palestinien

10 décembre 2006
Par
Le chant des pierres : le rap palestinien A l’image de ce qu’a pu être le jazz par exemple (tendance “free” notamment), le rap – quand il n’est pas digéré par les industries culturelles – est avant tout le produit d’une culture de résistance qui exprime la révolte des franges urbaines les plus défavorisées. Lorsque l’on sait les conditions que connaît une...
Lire la suite »

Posté dans musique, Palestine | 5 commentaires »

Un ange au "Biel"

2 décembre 2006
Par
Un ange au "Biel" L’ange, bien sûr, c’est Feirouz, incontestable diva des Arabes depuis la mort de l’irremplaçable Oum Kalthoum et véritable monument national pour les Libanais, toutes orientations politiques confondues (et confessions, aussi, pour autant que cela importe). Le Biel, au joli nom à l’allure francophone, est en réalité un acronyme anglais dans l’air du New Lebanon...
Lire la suite »

Posté dans Liban, musique, théâtre | Commentaires fermés


Carnets de recherche