Le reportage que vous ne verrez pas sur Al-Jazeera : du « printemps arabe » à l’hiver de l’information (suite)

En complément du billet précédent, cet article (en arabe) du site tunisien Babnet.net. On y trouve une brève vidéo (suivre ce lien) sur laquelle on voit, devant l’Assemblée nationale, des manifestants – probablement du camp “moderniste laïciste” (pardonnez l’approximation de la définition ! – conspuer le reporter de la chaîne Al-Jazeera aux cris de “Dégage!”  (un coup d’oeil aux commentaires sous la vidéo n’est pas sans intérêt non plus). Dans le contexte tunisien, ils reprochent à la chaîne un soutien que le Qatar aurait apporté à Ennahada, le parti sorti vainqueur des dernières élections (la presse en a un peu parlé, voir ici par exemple).

En Algérie, les motifs d’agacement vis-à-vis du Qatar et de sa chaîne sont tout aussi présents (voir ce lien et commentaires du billet précédent), et ils sont également provoqués par de forts soupçons à l’encontre d’une politique étrangère qatarie pour le moins “interventionniste”… Si, comme on peut le penser, la situation se tend, non seulement au Proche-Orient mais dans plusieurs pays de la Péninsule (Bahreïn, Koweït, et le royaume d’Arabie saoudite où quatre manifestants sont morts ces jours derniers…), les choix d’Al-Jazeera en matière d’information sont un thème dont on n’a pas fini d’entendre parler…

Dans un domaine connexe, celui  la surveillance électronique, voyez aussi ce que propose le site relets.info.



Citer ce billet
Yves Gonzalez-Quijano (2011, 25 novembre). Le reportage que vous ne verrez pas sur Al-Jazeera : du « printemps arabe » à l’hiver de l’information (suite). Culture et politique arabes. Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/n8rf

2 réflexions au sujet de « Le reportage que vous ne verrez pas sur Al-Jazeera : du « printemps arabe » à l’hiver de l’information (suite) »

  1. Ghannouchi lors de sa tournée de “grand vainqueur” des élections (que personne n’arrive à s’expliquer) s’est empresser d’aller au Qatar en tout premier et avait invité l’Emir de ce pays à la session inaugurale de la constituante.
    Aussi, je ne sais pas si vous êtes au courant mais le Qatar a demandé à la Tunisie de lui fournir des agents de sécurité pour pallier au manque qatari dans ce domaine et les aider à sécuriser les événements sportifs qui vont avoir lieu chez-eux.

    1. Et on n’est sans doute pas au bout de nos (mauvaises) surprises…

Les commentaires sont fermés.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search