« No woman, no drive », la génération YouTube en Arabie saoudite

En quelques jours à peine, la « jeune chanson » saoudienne a explosé sur les réseaux sociaux. Réalisée en soutien à la « campagne du 26 octobre » pour que les femmes saoudiennes puissent « choisir de ne pas conduire » et non pas y être obligées par la loi, No Woman, No Drive, la vidéo du comédien Hisham Fageeh continue à attirer les internautes : ils sont désormais presque dix millions à l’avoir visionnée.

La suite, cette semaine, c’est sur orientxxi.info !

orientxxi



Citer ce billet
Yves Gonzalez-Quijano (2013, 5 novembre). « No woman, no drive », la génération YouTube en Arabie saoudite. Culture et politique arabes. Consulté le 22 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/n8uf

2 réflexions au sujet de « « No woman, no drive », la génération YouTube en Arabie saoudite »

  1. ah, l’article est très bien!…
    je n’y aurais pas pensé, le lien Alaa Wardi — Bobby McFerrin, c’est bien trouvé.

Les commentaires sont fermés.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search