Foules intelligentes…

Foules sentimentales intelligentes… On a soif d’idéal ? Que des choses pas commerciales ???

Dans Smart Mobs (c’est aussi un site), Howard Rheingold, à qui l’on doit peut-être l’expression de « communautés virtuelles », évoque cette « révolution sociale » que pourrait représenter la possibilité pour des groupes importants, dispersés géographiquement et connectés par des technologies simples (comme le Web), de se réunir rapidement et d’agir collectivement.

Voilà bientôt quatre ans que CPA (Culture et politiques arabes) existe sous sa forme actuelle et il est peut-être temps de le faire évoluer. A l’occasion de ThatCamp Paris, une « non conférence » sur les Digital Humanities (à savoir le genre de choses que permettent des outils pour les échanges comme  celui-ci), c’est peut-être l’occasion de faire un test « grandeur nature » d’une évolution possible.

De manière parfaitement intéressée !), j’invite donc ceux qui le souhaitent à me à nous faire part de ce que leur suggère le développement (la naissance ?) du concept moderne de « culture » (thaqâfa) dans le monde arabe, vers le début du XXe siècle (jusqu’au moment où Taha Husayn écrit L’avenir de la culture arabe مستقبل الثقافة العربية par exemple) : d’où vient le mot ? quand surgit-il ? comment s’inscrit-il dans le vocabulaire arabe et s’installe-t-il dans le paysage social arabe ?

Réflexions, références, citations, suggestions, liens, dans les commentaires en fin de ce billet ou de toute autre façon qui semblera bonne : tout est bienvenu !